30 janvier 2010

 dans Lectures baby      Baby-sitter malgré lui de Robin Wells

 

Que faire quand on découvre soudain qu’on est le père d’un bébé de cinq mois dont la mère vient de décéder ? Nolt Landen est paniqué. Lui, responsable d’un nourrisson ? Il n’est même pas capable de s’occuper d’un poisson rouge ! Premier réflexe: demander de l’aide. Une certaine Stevie Stedquest anime une émission de radio consacrée à l’éducation des enfants. Elle aura sûrement quelques bons tuyaux à lui donner. Mais, après avoir rencontré cette jolie trentenaire,
il entrevoit la solution qui réglerait son problème: un mariage de convenance, temporaire bien sûr. Lorsque Stevie accepte, Nolt croit toutes ses difficultés aplanies. C’est oublier la clause la plus ardue de leur contrat: interdiction formelle de s’investir sur le plan affectif…

 

 

14 janvier 2010

 dans Romans lettre        L’amour est à la lettre A  de Paola Calvetti

Milanaise romantique, Emma décide de changer radicalement de vie en ouvrant une librairie de quartier baptisée Rêves&Sortilèges. Le charme et l’originalité de sa boutique résident dans sa spécialité : les livres consacrés à l’amour. Emma, qui semble s’être résignée au célibat depuis son divorce, n’a pas son pareil pour dénicher l’ouvrage qui aidera un client perdu sur la carte du Tendre. C’est évidemment par l’intermédiaire d’un livre qu’Emma retrouvera Federico, son grand amour de jeunesse. Alors qu’ils ne se sont pas vus depuis trente ans, tout se passe comme s’ils ne s’étaient jamais quittés. Si ce n’est que Federico vit à présent à New York, où il est architecte, marié et père d’une adolescente. Malgré tout, Federico et Emma entament une relation épistolaire, après avoir ouvert chacun une boîte postale dont ils sont les seuls à connaître l’existence… Dans ce roman hors normes, Paola Calvetti rend un vibrant hommage au pouvoir des mots et de la littérature. A lire pour rêver, les yeux ouverts, à toutes les possibilités de l’amour.

14 janvier 2010

 dans Romans momzillas       Momzillas de Jill Kargman

Cours de Yoga 1er âge, layette de créateur, crèche préparatoire aux grandes écoles : à New York, apprendre à grimper les échelons s’enseigne bien avant les premiers pas, car, c’est bien connu, tout se joue avant six ans ! Alors lorsqu’on est une mère digne de ce nom, on ne lésine pas sur la dépense pour mettre toutes les chances du côté de son nouveau-né, à peine le cordon coupé. C’est ce que découvre Hannah, jeune maman d’une adorable petite fille de deux ans, lorsqu’elle pose ses cartons en plein Manhattan… Elle qui était plutôt du genre à laisser sa fille manger des cookies au goûter va devoir s’adapter aux nouveaux objectifs d’éducation, fixés par son épouvantable belle-mère qui n’a qu’une seule idée en tête : voir l’indigne épouse de son fils chéri devenir enfin une super maman, une génitrice prête à tous les coups bas… une Momzilla ! 

21 décembre 2009

 dans Lectures th_lac          Le lac né en une nuit : Et autres légendes du Viêtnam de Minh Tran Huy

 

Enfant, Minh Tran Huy a découvert les contes vietnamiens avec ravissement, comme on ouvre peu à peu des fenêtres sur un monde inconnu et pourtant familier : le pays des origines. Séduite par leur mélancolie douloureuse, elle s’en est souvenue au moment d’écrire La Princesse et le Pêcheur, un roman dans lequel deux jeunes gens liés au Viêtnam d’une façon différente trouvent – ou s’inventent – une mémoire commune dans les récits traditionnels. Le florilège ici proposé, composé avec autant de simplicité que de délicatesse, pourrait être le cahier que s’échangent Lan et Nam dans La Princesse et le Pêcheur. Peuplées de charmantes princesses, de frères ennemis, de puissants rois, de fées, d’animaux magiques et de bons génies charitables, ces légendes se reconnaissent dans l’exaltation des vertus humaines fondamentales et l’affirmation de l’identité vietnamienne.

1 décembre 2009

 dans Lectures ble         Le blé noir de Colette Vlérick

 

C’est au début de l’autre siècle, au creux d’une petite vallée de Bretagne, dans la pénombre d’un vieux moulin.
Jean Salaün, le meunier, apprend à sa petite-fille le métier de ses ancêtres.
Emerveillée, elle entend l’écoulement du grain, le chant des meules, des roues et des trémies, elle découvre les mystères de cette délicate mécanique qu’un peu d’eau suffit à mettre en mouvement.
Passent les guerres, les amours, les bouleversements techniques et sociaux.
Sur le Kanol comme sur les autres rivières, les moulins se taisent peu à peu, mais la cascade de Marie continue la même chanson.
Trois siècles que cela dure et à Moulin Vieux nul n’a perdu de vue l’essentiel : surveiller la farine de blé blanc ou noir, à la finesse et au parfum incomparables…

26 octobre 2009

 dans Lectures sashenka       Sashenka de Simon Montefiore

 

À seize ans, Sashenka, reniant ses origines bourgeoises, devient une révolutionnaire enflammée dans la Russie de 1917. Elle sert ensuite fidèlement le régime en bonne communiste, bonne épouse, bonne mère. Mais son amour passionné pour un écrivain juif va faire voler en éclats toute sa vie. Parviendra-t-elle à sauver ses enfants ?

Un livre impossible à lâcher : intrigue haletante, personnages hauts en couleur, rebondissements en cascade et séparations familiales déchirantes. Le dénouement de ce roman ne manquera pas de vous arracher des larmes. 

 

13 octobre 2009

 dans Lectures pcheur       La princesse et le pêcheur

 

Jamais un conte n’est vraiment innocent, ni tout à fait dénué de cruauté. En la personne de Nam, jeune Vietnamien depuis peu réfugié en France, la narratrice croit reconnaître le prince charmant. Ils sympathisent, se revoient, se confient, s’inventent un territoire secret. Mais quelque chose éloigne les gestes de l’amour. A quelque temps de là, elle accompagne ses parents au Viêtnam, où ils retournent pour la première fois. Devant elle, née en France, élevée et protégée en fille unique, le rideau se déchire. Les secrets affleurent, les rencontres dévoilent les tragédies qu’ont connues les siens. Que Nam a laissées derrière lui, peut-être… Empreint d’une fausse candeur profondément mélancolique, La Princesse et le Pêcheur dessine les renoncements nécessaires de l’adolescence, le deuil de l’enfance et l’adieu au chimérique pays des origines bouleversé par l’Histoire. Ou simplement le temps. Plus violent que les contes…

23 septembre 2009

 dans Documents morte       Morte parmi les vivants : Une tragédie afghane de Freidoune Sahebjam

Bilqis est une paysanne afghane qui aide sa mère aux champs et à la maison depuis la mort de son père. Elle est l’aînée de six enfants. Un jour de 1989, à douze ans et demi, elle est violée par des soldats soviétiques qui rentrent dans leur pays après dix ans d’occupation. Commence alors pour Bilqis une lente descente aux enfers : rejetée par sa mère puisque  » souillée « , elle vivra dans l’étable avant d’être vendue à une famille d’un bourg voisin. Pendant une dizaine d’années, elle sera bonne à tout faire, serveuse, femme de chambre, instrument de désirs, battue, insultée, violentée… Puis on la retrouve dans un bordel à Herat, protégée des talibans. Enlevée par des bandits, Bilqis sera ensuite prostituée dans une caserne, favorite d’un chef de guerre unijambiste et borgne qui la martyrise, jusqu’à ce qu’elle le poignarde et s’enfuie.  » Celle qui perd sa réputation n’est plus qu’une morte parmi les vivants « , lui dit une de ses compagnes. Aujourd’hui, la jeune femme, qui a été sauvée par une ONG européenne, a appris à lire, à écrire et à calculer. Elle se reconstruit lentement. Un document unique sur la condition des femmes en Afghanistan et dans les pays ravagés par les guerres, l’intégrisme et l’obscurantisme.

12 septembre 2009

 dans Documents visage      Visage volé de Latifa

 

Le 27 septembre 1996, jour de l’entrée des taliban dans Kaboul, Latifa avait seize ans et des rêves plein la tête. Elle avait hâte de grandir pour devenir journaliste. Malgré la guerre qui sévissait en Afghanistan depuis dix-sept années, elle était plutôt insouciante et heureuse de vivre. A partir de cette date, les écoles ont été fermées et, comme toutes les femmes, Latifa a été humiliée, insultée, obligée de vivre en recluse et de porter le tchadri. Enfermée par un pouvoir monstrueux, elle a vu son existence confisquée. Latifa a fui son pays incognito avec une partie de sa famille. Ce livre est le récit de sa vie sous les taliban, de ses espoirs brisés mais aussi de son combat pour que les femmes afghanes retrouvent leur liberté et leur dignité.

5 septembre 2009

 dans Documents enfant       L’enfant noire aux parents blancs

Comment l’apartheid fit changer Sandra Laing trois fois de couleur

de Judith Stone

Sandra est née en 1955 dans l’Afrique du Sud de l’apartheid. Ses parents sont des Afrikaners, donc blancs. Mais il y a un Noir parmi ses ascendants et les gènes parfois s’emmêlent : Sandra est métisse. Brimée, expulsée de son école « blanche », reclassée « Coloured », elle change encore officiellement deux fois de couleur. Puis elle choisit de vivre avec les Sud-Africains noirs, dans les misérables townships. Son père la renie…

12345...10