• Accueil
  • > Archives pour septembre 2009

Archive pour septembre 2009

Mercredi 23 septembre 2009

 dans Documents morte       Morte parmi les vivants : Une tragédie afghane de Freidoune Sahebjam

Bilqis est une paysanne afghane qui aide sa mère aux champs et à la maison depuis la mort de son père. Elle est l’aînée de six enfants. Un jour de 1989, à douze ans et demi, elle est violée par des soldats soviétiques qui rentrent dans leur pays après dix ans d’occupation. Commence alors pour Bilqis une lente descente aux enfers : rejetée par sa mère puisque  » souillée « , elle vivra dans l’étable avant d’être vendue à une famille d’un bourg voisin. Pendant une dizaine d’années, elle sera bonne à tout faire, serveuse, femme de chambre, instrument de désirs, battue, insultée, violentée… Puis on la retrouve dans un bordel à Herat, protégée des talibans. Enlevée par des bandits, Bilqis sera ensuite prostituée dans une caserne, favorite d’un chef de guerre unijambiste et borgne qui la martyrise, jusqu’à ce qu’elle le poignarde et s’enfuie.  » Celle qui perd sa réputation n’est plus qu’une morte parmi les vivants « , lui dit une de ses compagnes. Aujourd’hui, la jeune femme, qui a été sauvée par une ONG européenne, a appris à lire, à écrire et à calculer. Elle se reconstruit lentement. Un document unique sur la condition des femmes en Afghanistan et dans les pays ravagés par les guerres, l’intégrisme et l’obscurantisme.

Samedi 12 septembre 2009

 dans Documents visage      Visage volé de Latifa

 

Le 27 septembre 1996, jour de l’entrée des taliban dans Kaboul, Latifa avait seize ans et des rêves plein la tête. Elle avait hâte de grandir pour devenir journaliste. Malgré la guerre qui sévissait en Afghanistan depuis dix-sept années, elle était plutôt insouciante et heureuse de vivre. A partir de cette date, les écoles ont été fermées et, comme toutes les femmes, Latifa a été humiliée, insultée, obligée de vivre en recluse et de porter le tchadri. Enfermée par un pouvoir monstrueux, elle a vu son existence confisquée. Latifa a fui son pays incognito avec une partie de sa famille. Ce livre est le récit de sa vie sous les taliban, de ses espoirs brisés mais aussi de son combat pour que les femmes afghanes retrouvent leur liberté et leur dignité.

Samedi 5 septembre 2009

 dans Documents enfant       L’enfant noire aux parents blancs

Comment l’apartheid fit changer Sandra Laing trois fois de couleur

de Judith Stone

Sandra est née en 1955 dans l’Afrique du Sud de l’apartheid. Ses parents sont des Afrikaners, donc blancs. Mais il y a un Noir parmi ses ascendants et les gènes parfois s’emmêlent : Sandra est métisse. Brimée, expulsée de son école « blanche », reclassée « Coloured », elle change encore officiellement deux fois de couleur. Puis elle choisit de vivre avec les Sud-Africains noirs, dans les misérables townships. Son père la renie…