dans Lectures plumesc6        La plume du silence : Toi et moi… et Alzheimer de Jean Witt

Surmontant son propre chagrin, Jean Witt a recueilli au fil des jours les mots de son épouse, atteinte de la maladie d’Alzheimer. Il en résulte une bouleversante description de la maladie, comme vue de l’intérieur. De ces ténèbres surgit un magnifique chant d’amour qui conduit l’auteur sur un chemin inattendu. Sa bien-aimée disant sans cesse vouloir « retourner dans sa maison », il s’est mis à s’interroger sur son propre désir, à chercher lui aussi sa « maison intérieure ». Or, peu à peu, les mots de détresse et d’amour de son épouse sont devenus des mots de silence, l’invitant à la contemplation.

Un récit bouleversant. Le quotidien d’une terrible maladie. Poignant, plein d’amour, de poésie et de rires également. Alzheimer vue de l’intérieur. Un amour d’une pureté exceptionnelle. Un total don de soi et une foi inébranlable.

Une réponse à “”

  1. Colombes au fil... dit :

    Je crois que l’on se connait… En tirant sur le bout d’un rayon de soleil, comme on le fait sur un fil, je me suis retrouvé dans ce « jardin des mots ». Sans vouloir cassé le silence qui agaye cette page j’aimerai juste ajouté quelques mots sur ce livre.

    Jean WITT, (comme tous les Jean et Jeanne X qui vivent le même quotidien) déverse chaque jour au coeur de son épouse un océan d’amour. Il n’a en retour qu’une minuscule goutte dans laquelle, s’il n’y prenait garde, il risquerait de se noyer. Le silence lui a appris, à faire de cette goutte, son océan.

    Ce livre a toute sa place dans ce jardin.
    Je vous embrasse, Toi qui écris, Toi qui lis…

Laisser un commentaire