dans Lectures princezz3 Bonne nuit, doux prince de Pierre Charras

Au fil des pages, le narrateur trace le portrait de celui qui fut son père, né en 1911.
Avec des mots justes et simples, il ressuscite les cartes postales nostalgiques d’un bonheur familial fragile. Persévérant et obstiné, il se lance à l’assaut de son enfance comme on gravit une montagne. Il se fait archéologue émotionnel de l’histoire paternelle, comme si les mots pouvaient pallier l’absence.

Hommage d’un fils à son père disparu, d’un enfant à ses parents, le roman de Pierre Charras est bouleversant. Dire les les mots, faire les gestes qu’il faut au bon moment… Ce livre permet de dire au revoir en sérénité.

Laisser un commentaire